• Chirurgie réduction des seins ou hypertrophie mammaire
Réduction mammaire

La réduction mammaire est une intervention de chirurgie esthétique qui consiste à retirer une partie de la glande mammaire pour réduire le volume des seins quand celui-ci devient trop handicapant.

L’hypertrophie mammaire à Lyon

L’hypertrophie mammaire correspond à un développement excessif de la glande mammaire apparaissant lors du développement des seins à la puberté, ou plus tardivement après une grossesse ou une prise de poids.

Cette hypertrophie mammaire entraîne le plus souvent un relâchement du tissu cutané. Il s’agit alors d’une ptose mammaire : le sein est tombant et mou, la peau est distendue et elle peut être parcourue par des vergetures.

Un volume important des seins peut s’accompagner de douleurs dorsales ou cervicales importantes.

Le regard d’autrui, la difficulté à s’habiller ou à avoir des relations amoureuses entraîne une gêne psychologique très souvent invalidante, notamment chez la jeune fille.

Le traitement de l’hypertrophie mammaire par réduction du volume des seins peut être envisagé dès la fin du développement des seins, vers 17-18 ans, et parfois même à 16 ans, si les gênes deviennent trop importantes.

Informations utiles

Profil de la patiente : femme à partir de 17-18 ans présentant une hypertrophie mammaire

Type d’hospitalisation : complète (1 nuit)

Durée de l’intervention : de 3h à 3h30

Type d’anesthésie : anesthésie générale

Durée des résultats : définitifs

Durée de l’éviction sociale :une semaine

Prix : à partir de 4500€

La technique

L’opération de réduction mammaire consiste en l’ablation de l’excès de glande mammaire, après quoi, la partie de la glande restante est concentrée et repositionnée.

Pour retirer l’excès de peau, le Dr Jacquin utilise en général la technique en T inversé ou en ancre de marine. 3 incisions sont réalisées :

  • Une incision aréolaire,
  • Une incision verticale sous le mamelon,
  • Une incision horizontale cachée dans le sillon sous-mammaire.

Pour finir, l’aréole et le mamelon sont repositionnés, et l’enveloppe cutanée est redrapée.

La consultation

Elle se déroule au cabinet du Dr Jacquin et permet d’analyser la situation, l’importance de l’hypertrophie, l’aspect de la peau, la présence ou non de vergetures.

La symétrie du sein est également évaluée car il existe souvent une différence de volume et de forme entre les deux seins qui peuvent être corrigées lors de l’intervention.

Vous pourrez discuter avec le Dr Jacquin de la réduction que vous envisagez, il pourra vous aider à définir la quantité la plus adaptée à retirer en prenant en compte votre morphologie.

Si 300g par seins sont retirés, une prise en charge par la sécurité sociale est possible, le Dr Jacquin pourra alors vous expliquer les démarches à entreprendre.

La position de l’aréole sera notée, généralement en position basse (ptose). Elle est souvent élargie et déformée et sera réduite et remise en situation optimale au cours de l’opération.

Les incisions proposées seront dessinées sur la patiente en position debout. La présence d’une tierce personne ou des parents est fortement conseillée.

L’intervention

Elle a lieu après une visite auprès du médecin anesthésiste. Vous devez vous présenter à la clinique à jeun depuis la veille au soir.

L’intervention dure de 3h à 3h30 et se pratique sous anesthésie générale. Elle nécessite une nuit d’hospitalisation.

Les suites opératoires

Elles sont en général simples et la patiente pourra rentrer à domicile dès le lendemain.

Cette intervention entraîne peu de douleurs qui restent facilement contrôlées par des antalgiques standards. Une sensation de tension peut être ressentie les premières semaines, ainsi qu’une gêne à l’élévation des bras.

Les pansements sont vérifiés et changés par une infirmière tous les deux jours pendant 3 semaines.

Les fils sont retirés entre le 8ème et le 20ème jour selon l’évolution de la cicatrisation.

Un soutien-gorge spécifique est prescrit pendant la période post-opératoire, il doit être porté pendant 1 mois.

Il convient d’attendre 1 à 2 mois avant de reprendre une activité sportive.

Les complications

Les risques de complications sont limités.

  • Les hématomes sont très rares et peuvent nécessiter exceptionnellement un drainage chirurgical,
  • L’infection, si elle survient, est traitée par antibiotiques,
  • Une nécrose apparaît rarement grâce aux techniques modernes,
  • Les altérations de la sensibilité sont normalement résorbables d’elles-mêmes au bout de quelques mois.

Les résultats

Les résultats sont optimaux 2 à 3 mois après l’intervention, le temps que l’œdème se résorbe et que l’ensemble des tissus mammaires s’adaptent au nouveau volume.

Votre silhouette est améliorée grâce à une poitrine mieux proportionnée, galbée et symétrique. Vous ne souffrez plus de douleurs quotidiennes, vos mouvements sont facilités et vos possibilités d’habillement étendues.

Le sein opéré reste naturel, sensible aux modifications hormonales et aux variations de poids. L’allaitement est normalement possible après l’intervention.

Consultez la fiche d'information

Questions fréquentes sur la réduction mammaire

Quels sont les risques opératoires ?

Le risque zéro n’existe pas en chirurgie. Cependant, il s’agit d’une opération effectuée en temps choisi, dans un environnement extrêmement contrôlé.

La patiente aura vu au préalable l’anesthésiste et lui aura exposé ses éventuels problèmes de santé afin d’éviter les risques majeurs (phlébite, embolie, problèmes cardiaques, etc.).

Il est indispensable de diminuer fortement ou d’arrêter le tabac avant et après l’intervention afin d’éviter la souffrance du mamelon (nécrose) et d’améliorer la qualité des cicatrices.


Où sont situées les cicatrices ?

L’incision autour de l’aréole est obligatoire ainsi que l’incision verticale. L’incision horizontale dans le sillon sous mammaire est facultative. Ces cicatrices seront rouges et inflammatoires pendant plusieurs semaines et s’atténueront progressivement pendant un à deux ans.

Elles sont en général discrètes à terme mais sont toujours visibles seins nus.

Les cas de cicatrices hypertrophiques, chéloïdes sont rares et surviennent surtout chez la jeune fille. Cette situation sera discutée avec le Dr Jacquin.


Quelles sont les complications ?

Les hématomes et infections sont heureusement très rares grâce aux techniques actuelles.

Il faut être informée des risques de cicatrices disgracieuses, d’insuffisance de résultat ou d’asymétrie entre les deux seins qui, bien que discrets peuvent justifier une reprise chirurgicale sous anesthésie locale ou au bloc opératoire.


A quel âge peut-on être opérée ?

Cette opération peut être envisagée dès que la glande mammaire a terminé son développement, c’est à dire vers 17-18 ans. Il n’y a pas d’âge limite supérieur à condition bien sûr d’être en bonne santé.


Quelles conséquences en cas de prise de poids ?

Il est préférable de réaliser cette intervention après stabilisation pondérale. Une prise de poids importante pourrait singulièrement dégrader le résultat, même chose pour un amaigrissement massif.


La grossesse et l’allaitement sont-ils possible après une plastie mammaire ?

La grossesse et l’allaitement sont théoriquement possibles mais au minimum un an après l’intervention. En cas de réduction glandulaire ou de ptose importante les possibilités d’allaitement seront fortement réduites.


La réduction mammaire peut-elle être prise en charge par la sécurité sociale ?

La sécurité sociale prend en charge l’intervention lorsque la réduction glandulaire est au minimum de 300g par sein. Cette prise en charge est cependant partielle, le Dr Jacquin exerçant en honoraires libres. Les mutuelles pourront dans certains cas effectuer un remboursement complémentaire.


Peut-on fumer et réaliser une réduction mammaire ?

Le tabac est un facteur de risque important de complications post-opératoires diverses. Il est conseillé d’arrêter le tabac avant une réduction mammaire.


Quel type d’anesthésie est nécessaire pour réaliser une réduction mammaire ?

La réduction mammaire (hypertrophie mammaire) est réalisée sous anesthésie générale.

Vous avez une question ? Laissez-moi un message