jQuery( document ).ready(function() { jQuery("a[href^=#]").click(function(e) { e.preventDefault(); var dest = jQuery(this).attr('href'); //console.log(dest); jQuery('body.html, html').animate({ scrollTop: jQuery(dest).offset().top-350 }, 'slow'); }); });
04 78 93 13 19

Les injections de botox pour traiter les rides d’expression

23 Jan, 2020

Les rides et ridules, plus que tout autre marqueur du vieillissement cutané peuvent changer nos traits, nos expressions, notre regard. Quand elles apparaissent, cela fait en réalité plusieurs années qu’elles se préparent. Le relâchement, le manque d’hydratation ou encore la perte de collagène ou d’élastine ainsi que les facteurs externes (soleil, pollution) viennent accélérer l’apparition des rides et  ridules, même chez des patients assez jeunes.

Le Dr Jacquin propose plusieurs techniques variées pour réduire les rides profondes et de surface, et donner aux traits un coup de jeune naturel.

Parmi elles, les injections de toxine botulique (botox), particulièrement utilisées pour traiter les rides dites « d’expression ».

Les rides d’expression

Contrairement aux rides de vieillesse, qui naissent avec l’âge et le relâchement cellulaire de la peau, les rides d’expression apparaissent, comme leur nom l’indique, lorsque nous nous exprimons.

Ces plis naturels de la peau sont aussi appelées rides « dynamiques », puisqu’elles deviennent visibles suite à un mouvement. En général, les premières rides de vieillesse se forment au niveau des rides d’expression les plus marquées.

Elles apparaissent très tôt dans la vie et vont s’accentuer avec les années mais aussi avec les agressions extérieures (soleil, froid…), le stress, la mauvaise hygiène de la peau (tabac, déshydratation…).

Parmi les plus souvent traitées :

  • La ride du lion : situé entre les deux sourcils, c’est la plus répandue, chez les hommes comme les femmes. Elle donne une mine contrariée et peut même provoquer des maux de tête chez des personnes qui la contractent de par leur profession/mode de vie.
  • Les rides du front : dues à la contraction du muscle frontal, elles forment avec le temps une série de vagues sur le front. Le muscle frontal nous permet de relever nos sourcils. Elles donnent une mine étonnée, triste et fatiguée.
  • Les pattes d’oie : les rides du contour de l’œil, appelées aussi pattes d’oie, sont celles qui apparaissent le plus précocement, dès 25-30 ans. La peau du contour de l’œil est plus fine et très mobile du fait des sourires répétés.