04 78 93 13 19

Augmentation mammaire : prothèses ou lipofilling

9 Juin, 2021

Des seins trop petits ou tombants, une poitrine asymétrique … de nombreuses femmes sont insatisfaites de l’apparence de leurs seins, symbole de la féminité par excellence en société.

L’augmentation mammaire est l’une des principales interventions de chirurgie esthétique dans le monde. Elle a pour but d’augmenter le volume mammaire et/ou en modifier l’apparence de la poitrine, ce qui permet d’apporter un bénéfice prouvé en termes de qualité de vie chez les patientes complexées par leur poitrine.

Pour obtenir une poitrine plus volumineuse ou bien remodeler les seins, deux grandes techniques d’augmentation mammaire se pratiquent : la pose d’implants mammaires ou l’injection de graisse autologue.

 

Les implants mammaires : la technique de référence
La procédure d’augmentation mammaire par implants est présente depuis les années 1960. L’intervention est très fiable et très répandue chez les femmes pour améliorer la forme ou le volume de leurs seins. Les implants mammaires ne modifient pas de manière significative la position du sein.

En France plus de 400 000 femmes ont eu recours à l’augmentation mammaire par prothèses.

L’augmentation mammaire par prothèse est possible sur toutes les patientes, la seule limite peut être de devoir coupler cette intervention avec un lifting mammaire sur une poitrine ayant une ptose mammaire.

Tout savoir sur l’augmentation mammaire par prothèses à Lyon

Le lipofilling mammaire : sans implant mais des limites de volume
L’utilisation du transfert de graisse appelé lipofilling a émergé depuis quelques années et a donc offert aux femmes la possibilité de donner du volume supplémentaire à leurs seins sans que cela se voit et sans devoir accepter un corps étranger (prothèse).
Le lipofilling, appelé aussi liposculpture à l’avantage de pouvoir harmoniser tout une silhouette en se séparant des excédents de graisse et bourrelets disgracieux, pour rétablir le volume dans la poitrine en réinjectant la graisse purifiée.
Il y a un vrai engouement ces dernières années pour cette technique de chirurgie esthétique.
Cette technique présente cependant quelques limites au niveau du résultat. Toute la graisse ne résiste pas à ce transfert et 30% se résorbent au cours des premiers mois. De plus, si vous êtes relativement fine, vous risquez de ne pas avoir suffisamment de graisse récoltable pour obtenir l’augmentation souhaitée du volume de votre sein.

Cette intervention sera donc indiquée pour des faibles augmentations mammaires, d’un à deux bonnets au maximum.

Tout savoir sur l’augmentation mammaire par lipofilling à Lyon