• La chirurgie esthétique de la sihouette avec le Dr Jacquin à Lyon
La liposuccion ou lipoaspiration

Il s’agit de l’intervention de chirurgie plastique la plus pratiquée chaque année dans le monde. Elle a été mise au point il y a une quarantaine d’années par un chirurgien français, puis perfectionnée au fil du temps.

La chirurgie esthétique de la sihouette avec le Dr Jacquin

La liposuccion ou lipoaspiration à Lyon

La liposuccion, aussi appelée lipoaspiration ou liposculpture, consiste à enlever les surplus graisseux localisés du corps à l’aide de canules de petites dimensions.

Elle concerne des zones localisées résistantes aux régimes alimentaires et à l’exercice physique.

Il s’agit essentiellement du ventre (au-dessus et en dessous de l’ombilic), des hanches, de la culotte de cheval, des genoux et de la face interne et externe des cuisses.

La liposuccion du double menton est également très gratifiante.

Informations utiles

Profil du patient : homme ou femme présentant des excès de graisse localisés résistants aux régimes et au sport

Type d'hospitalisation : ambulatoire

Durée de l'intervention : de 20 minutes à plusieurs heures

Type d'anesthésie : anesthésie locale ou générale

Durée des résultats : définitifs, sous conditions

Durée de l'éviction sociale : 1 semaine

Prix : à partir de 2 500€

La technique

La lipoaspiration consiste à insérer une canule sous le derme, dans la région à traiter. Celle-ci est reliée à une pompe qui permet d’aspirer les cellules graisseuses.

Il existe des variantes de cette technique (lipoaspiration par ultrasons ou par laser) qui apportent des résultats sensiblement identiques.

L’utilisation de canules de petite dimension (de 2 à 4 mm) permet d’éviter les irrégularités et les vagues, mais il faut bien comprendre qu’elle n’améliore pas l’aspect de la surface de la peau (peau d’orange, cellulite).

En cas de perte d’élasticité trop importante de la peau, d’autres techniques peuvent vous être proposées par le Dr Jacquin.

Les zones traitées

La liposuccion élimine définitivement les amas graisseux accumulés dans de nombreuses zones du corps telles que les hanches, les bras, les cuisses, les genoux, le ventre, la culotte de cheval et même le visage.

Les zones les plus fréquemment demandées sont :

  • Les hanches : cette zone du corps bénéficie d’une peau très élastique ce qui rend la liposuccion très efficace. La liposuccion tumescente peut être un recours efficace pour supprimer la graisse en trop. Il s’agit d’une technique alternative plus simple, plus rapide et avec moins de saignement qui consiste à diluer les cellules graisseuses dans du sérum physiologique, de l’adrénaline et un anesthésiant local.
  • Le ventre : c’est une zone très souvent traitée par la liposuccion qui peut embellir l’aspect de l’abdomen en le rendant plus tonique. Il faut examiner soigneusement la zone afin de déterminer si une abdominoplastie n’est pas mieux adaptée.
  • Les cuisses : l’intérieur des cuisses est une zone fréquemment traitée chez les femmes, généralement dans le but d’éviter les frottements entre les deux cuisses en position debout. Certaines femmes n’ont besoin de traiter que la partie supérieure de l’intérieur des cuisses tandis que d’autres traitent l’intégralité de l’intérieur des cuisses.
  • Les fesses : la lipoaspiration des fesses est indiquée dans deux cas : la ptôse des fesses, c’est-à-dire leur relâchement ou affaissement, et des fesses trop grosses. Les deux actions peuvent être combinées. Dans le second cas, il s’agira de réduire leur volume et de rétablir une harmonie en agissant à divers endroits : le bas du dos, les hanches, le pli des fesses et l’arrière des cuisses.

L’intervention

Une consultation préanesthésique est nécessaire afin de déterminer les risques opératoires.

L’intervention se déroule en clinique, le plus souvent sous anesthésie générale, mais parfois sous anesthésie locale pour des zones plus petites comme les genoux ou le double menton.

Elle dure entre 20 minutes pour les petites zones, à plusieurs heures pour les retraits de graisse plus importants.

Il s’agit d’une chirurgie ambulatoire, les patient(e)s peuvent donc sortir le jour même à condition de ne pas conduire.

Les suites opératoires

Il est conseillé de porter un vêtement compressif pendant quelques semaines mais il n’empêche pas de mener une vie normale.

Les zones aspirées sont habituellement marquées par des œdèmes et des hématomes qui se résorbent progressivement.

Des douleurs modérées ou d’intensité moyenne sont habituelles et gérées par des antalgiques.

Le niveau de douleur ressenti est souvent proportionnel à la quantité de graisse retirée. Ces douleurs se manifestent surtout au cours de la première semaine post-opératoire.

L’arrêt de travail dépasse rarement une semaine, l’activité physique quant à elle pourra être reprise au bout d’un mois.

Les complications

Les complications graves comme une phlébite ou une embolie pulmonaire sont rares.

Vous devez exposer à l’anesthésiste vos antécédents médicaux et chirurgicaux de manière exhaustive afin de prévenir ces complications.

Les résultats

Les résultats de l’intervention sont visibles après résorption complète des œdèmes et des hématomes, qui a lieu le plus souvent au bout d’un à deux mois. Ils sont véritablement appréciables après 3 à 4 mois, le temps que la rétraction cutanée s’opère.

Les résultats sont définitifs mais il est important de conserver un poids stable. En effet, une prise excessive de poids peut entraîner un certain degré de récidive.

Consultez la fiche d'information
La liposuccion en vidéo par le Dr Jacquin

Questions fréquentes sur la liposuccion ou lipoaspiration

Quelle quantité de graisse peut-on enlever ?

On retire en général 1 à 3 litres de graisse. La liposuccion concerne des zones localisées (hanches, ventre, genoux, culotte de cheval, menton etc..) et de ce fait le résultat est souvent spectaculaire. Il faut cependant comprendre qu’elle ne remplace en aucun cas un régime alimentaire et une bonne hygiène de vie. Une personne en surpoids de manière diffuse n’est pas une bonne candidate à cette technique.


A quel âge peut-on bénéficier de cette opération ?

Il n’y a pas d’âge limite pour la liposuccion. Les résultats seront d’autant meilleurs que le sujet sera jeune avec une peau de bonne qualité.


Est ce que la cellulite et les vergetures peuvent être améliorées ?

En aucun cas l’aspect de surface (cellulite, capitons, peau d’orange...) ne sera amélioré par une liposuccion. En effet, elle traite les amas graisseux profonds et n’agit pas sur la couche de surface afin de ne pas créer de vagues ou d’irrégularité.


Est ce que la liposuccion s'adresse aux hommes ?

Bien entendu, la demande est essentiellement féminine. Pourtant les hommes ont une peau beaucoup plus épaisse que les femmes et ne présentent pratiquement aucun risque d‘irrégularités. L’abdomen et les hanches (poignées d’amour) sont une excellente indication.


Est ce que le résultat est définitif ?

Oui, en ce sens que la canule aspire des cellules graisseuses (adipocytes), celles-ci n’ont plus la possibilité d’augmenter leur volume en se chargeant en lipides.

Si le sujet prend du poids dans les années qui suivent la liposuccion, les zones traitées se dégraderont paradoxalement moins que les zones non traitées.


Où sont situées les cicatrices ?

Les canules sont introduites par des incisions de 3 à 4 millimètres (1 à 3 incisions par zone). Celles-ci cicatrisent rapidement et peuvent laisser une petite trace pigmentée, mais sont à terme très discrètes.


Quelle est la différence entre liposuccion et liposculpture ?

Liposuccion, liposculpture, sont des termes similaires qui indiquent l’élimination des graisses par des canules. En principe, la liposuccion est un terme « ancien » qui indiquait la simple aspiration de l’excès de graisse, alors que le terme plus récent « liposculpture » indique l’élimination de la graisse, en accordant plus d’attention à la formation des tissus résiduels.


Y-a-t-il des douleurs après l’opération ?

Un médicament antidouleur approprié permet d’éviter tout type de douleur après une liposculpture.


Que peut-on manger après l’opération ?

Après une liposuccion, vous pouvez manger ce qui vous fait plaisir, à condition de le faire avec modération et en suivant un régime alimentaire sain.


La pratique du sport est-elle possible après l’opération ?

Environ un mois après la chirurgie de liposculpture, l’activité physique est fortement recommandée ; elle aide l’organisme dans son nouveau métabolisme.


Peut-on bénéficier d’une liposuccion en cas d’obésité ?

L’obésité générale, d’autant si elle est morbide, ne peut être traitée par liposuccion.

La liposuccion est plutôt une technique permettant de traiter les zones localisées d’excès graisseux dites adiposes. Le but de la liposuccion n’est pas de faire perdre du poids mais de sculpter la silhouette, d’affiner la taille ou de diminuer le diamètre des cuisses.

Cas cliniques de liposuccion ou lipoaspiration

Cas clinique de rhinoplastie 1

avant

après

PROFIL DU PATIENT
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent malesuada, magna vel hendrerit molestie, ipsum erat pharetra dolor, ut fermentum lectus urna non nibh

TYPE D’INTERVENTION
Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer hendrerit elit eget mauris gravida vehicula.

RÉSULTAT
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent malesuada, magna vel hendrerit molestie, ipsum erat pharetra dolor, ut fermentum lectus urna non nibh

PRÉVENTION POUR UN RÉSULTAT DURABLE
Praesent vel porttitor sem, non consectetur enim.

TARIF
Integer condimentum, erat in dapibus dictum, nisi sem porttitor massa.

Vous avez une question ? Laissez-moi un message